Probablement le meilleur planneur strat du monde

Sep 04

Le bon, et le mauvais native

A peine le native advertising (ces nouvelles formes d’écriture publicitaires adaptées à des supports éditoriaux - vite fait) éclot, qu’on peut déjà en lister les mauvaises pratiques. Voici donc quelques points à retenir pour éviter de faire de la merde (notez ça, vous pourrez le recoller dans une présentation-client) :
http://bit.ly/1iWOvGD

Mentoring d’agence

A la différence de nombreuses initiatives d’agence à l’égard des start-ups, L’agence HUGE a développé un programme de mentoring qui a pour but defournir aux start-ups les expertises sur lesquelles elle est la meilleure : le branding et le design. L’agence intervient à 3 niveaux : comment raconter son histoire, définir la promesse de son produit, et surtout créer un objet qui soit à l’épreuve d’une aventure internationale.

En se reposant sur ses savoirs-faire d’agence digitale internationale, l’agence évite l’écueil de s’ingérer dans ce qu’elle ne sait pas faire, en respectant les expertises des start-ups accompagnées.

http://onforb.es/1mGr6DO

Pourquoi les produits créés par les agences sont foireux

Les agences gagnent de l’argent de 2 façons : en créant des campagnes ponctuelles, ou en établissant des plateformes sur le long-terme. Or aujourd’hui tout devenant plateforme, les agences se sont mises à imaginer des produits pour leurs clients, avec les incompatibilités que cela peut avoir avec leur modèle : Le secret de la réussite d’une telle collaboration n’est donc possible que par la transformation du mode de relation agence / annonceur, avec un partage des risques et des réussites, en alignant ses objectifs.

http://bit.ly/1nS3YWB

Crise de l’attention dans la pub

Les publicitaires font un peu la gueule car ils se rendent compte que les formats traditionnels ne passionnent plus trop les gens, et continuent par exemple à traiter le mobile comme un produit qui doit faire ses preuves alors que son taux d’équipement arrive à saturation dans certains pays.

Cet exemple mis à part, on arrive à un moment où la publicité de masse ne produit plus ses effets, et où la technologie permet - et force à fragmenter les initiatives publicitaires : app, contenus contextualisés, contenus rédactionnels quotidiens… Un article à lire pour se convaincre d’innover.


http://bit.ly/1luZPE1

Dans le cul, Techcrunch

L’histoire plutôt drôle d’un mec qui a tout fait pour faire parler d’une fausse start-up, en créant tout un écosystème autour d’une simple idée : comptes Twitter et Tumblr, page d’inscription à la beta, relations-blogueurs… Tout pour se faire remarquer, jusqu’à ce que Techcrunch parle de sa fausse appli et en booste la notoriété. Au final, le mec s’est dit que c’était une bonne idée et l’a véritablement lancée.

Alors que l’on cultive une paranoïa sur l’idée, le plus simple est certainement d’en parler à un maximum de personnes pour pré-tester l’idée et son potentiel, et limiter les risques d’échouer… Mais une histoire qui montre aussi que l’idée ne fait pas tout, et à quel point les relais RP et medias sont indispensables. Un boulot d’agence ?


http://bit.ly/1nka3d7

Les conseils de créativité de George Lois

Je vais pas vous expliquer qui est George Lois, démerdez-vous, mais sachez qu’il a 2, 3 trucs à dire sur la publicité qui sont regroupées dans son bouquin : Damn Good Advice.
Extraits :
… et plein d’autres choses sur savoir retourner les contraintes, prêter attention à l’air du temps, ne pas se fier aux études et se faire confiance, sur la prééminence du texte sur l’image… 

http://bit.ly/1rRwop4

Recommandation d’app

Un constat sans appel : ça fait 6 ans que l’on utilise les mêmes outils moisis pour naviguer dans l’App Store : les recommandations, les apps téléchargées près de chez vous (“Near You” - LOL) ou recommandées par Apple (“Genius” - MDR)… De l’autre côté, les développeurs ont de plus en plus de mal à faire émerger leurs créations. Résultat : tout le monde télécharge la même chose, et on se retrouve avec un énorme pourcentage d’apps “zombies”, jamais téléchargées.

Andy Baio a imaginé et maquetté de nouveaux outils de recommandation et de sérendipité fondés sur des critères sociaux : 
L’ensemble de ses idées est à découvrir ici : http://bit.ly/1lDsU66

Drive-to-store as it should be

Un petit mémo sur la stratégie la plus simple pour faire venir des clients en magasin. C’est un squelette, libre à vous de le personnaliser en fonction de votre problématique. http://bit.ly/1l3WuvG

Serious financement participatif

 

Bon on est d’accord le crowdfunding pour financer la prochaine Zaz ou le futur capteur qui compte ton nombre de doigts c’est bien gentil. A compter du 1er juillet, en France, une entreprise pourra lever jusqu’à 1M€ grâce à un simple formulaire simplifié à l’Autorité des Marchés Financiers et surtout, le prêt entre particuliers sera autorisé jusqu’à 1000€.

Cette fin du monopole des banques signifie que n’importe qui pourra investir dans un projet qui lui tient à coeur, et que les TPE-PME pourront se libérer des banques en accédant au financement participatif…
http://bit.ly/V5K9Cl

Jui 25

La pub qui offre des espaces sans pub.

Spotify va donner la possibilité aux annonceurs de sponsoriser un espace sans pub. Absurde S’agissant de musique c’est plutôt pertinent en termes d’expérience-utilisateur. Mais le plus amusant est quand même la reconnaissance par l’industrie de la publicité que la vie, c’est mieux sans publicité.

http://bit.ly/1vaxDxC

Les apps de messaging, futur de la publicité ?

La presse est souvent le laboratoire d’expérimentation de la publicité. Actuellement, de nombreux media expérimentent l’utilisation des applications de messaging (Whatsapp, Line, Snapchat…) pour la diffusion de news. Les intérêts sont multiples : des bases d’utilisateurs énormes, une connexion directe à l’utilisateur sur son smartphone, un format utile (court et adapté au support), des interactions avec ses audiences, pas de publicité intrusive…

Ce n’est donc pas forcément un “réseau social de plus”, mais plutôt une façon de communiquer avec son audience tout à fait nouvelle, en faisant appel à des usages qui ne le sont pas…

http://bit.ly/SKAyz5

Mieux qu’un tweet sponso

Au-détour d’un article sur “est-ce que les medias doivent tweeter les contenus qu’ils développent pour les marques sur leurs propres réseaux sociaux”, je suis tombé sur la start-up Taboola, qui permet de déployer du retargeting sur le contenu. Elle propose un plugin à coller sur son site web, qui pousse des contenus recommandés sous l’article.

D’un côté, les éditeurs payent pour faire référencer leur contenu et qu’il soit affiché sur un réseau de sites touchant leurs cibles ; et de l’autre les sites ont accès à une nouvelle façon de monétiser leur site, autre que d’horribles annonces Google ou que des bannières promo.

Et bien sûr, les lecteurs sont les principaux bénéficiaires du système, par le caractère non-intrusif et pertinent du contenu sponsorisé…

http://bit.ly/1kXWTEA

Les commentaires, ce cancer de l’internet

Fun fact : quand le National Journal, décide de supprimer la possibilité de commenter ses articles, l’implication des lecteurs s’améliore, le nombre de pages vues par visite augmente de plus de 10%, le nombre de visiteurs uniques de 14% et les lecteurs revenant sur le site de plus de 20%.

Le postulat de base était que la plupart des commentaires faussent la vision des articles et des contenus publiés.

http://www.slate.fr/story/88227/commentaires-articles-ruinent-medias

Jui 18

Coaching de chômeurs

Déjà été à la recherche d’un job ? Déjà ressenti cette sensation d’abandon et de solitude ? http://50waystogetajob.com donne 50 conseils pour occuper son temps de façon productive quand on est au chômage, une sorte de méthodologie autour du développement de son réseau, de l’apprentissage de nouvelles compétences, de la façon de se vendre…

Optimisation sociale avec des faux-followers

Un article qui démontre que l’achat de faux followers peut avoir un effet bénéfique sur l’optimisation de sa présence sociale à long terme. Au final, quoi de différent de l’ajout de hashtag à des photos qui ne devraient attirer du like que grâce à leur esthétisme ?

http://bit.ly/1xcYYBb